Free songs

FORGOT YOUR DETAILS?

MASTER Professionnel Européen Management Environnemental et Energétique

L’environnement devient progressivement l’une des principales composantes du management des entreprises, des collectivités, des administrations : c’est ce qu’on appelle le Management Environnemental et Energétique. Cette démarche, pivot du développement durable, est encouragée par les autorités publiques et bénéficie de soutiens financiers.

Le Management Environnemental et Energétique va permettre aux entreprises et aux collectivités, d’une part l’application de la réglementation et d’autre part, l’optimisation leurs choix énergétiques et environnementaux, afin d’améliorer leur compétitivité. Conscientes de l’importance croissante de l’environnement dans leur stratégie de développement, les entreprises, et plus particulièrement les PME, sont de plus en plus nombreuses à vouloir en faire l’une des principales composantes de leur management.

Ainsi se développe progressivement le management environnemental et énergétique, pivot de la démarche de développement durable. Il peut prendre deux formes :

L’approche  » organisme  » qui est développée sur les sites de production et peut se traduire par exemple par un  » Eco-audit  » ou une démarche de certification ISO 14001 ou EMAS. Elle constitue un outil de gestion interne à l’entreprise, fondé sur le principe de l’amélioration continue.

L’approche  » produit  » qui dépasse les murs de l’entreprise puisqu’elle conduit à concevoir ou à améliorer les produits de manière à minimiser l’ensemble de leurs impacts sur l’environnement, à toutes les étapes de leur cycle de vie (c’est-à-dire depuis la production des matériaux qui les constituent jusqu’à leur mise au rebut).

Le Système de Management Environnemental (ou SME)

Le SME est défini comme « composante du système de management global qui inclut la structure organisationnelle, les activités de planification, les responsabilités, les pratiques, les procédures, les procédés et les ressources pour établir, mettre en œuvre, réaliser, passer en revue et maintenir la politique environnementale » (§2.1. de la norme ISO 14050 qui définit le SME). Les actions entreprises dans le cadre d’un système de management environnemental et énergétique peuvent être : • un écobilan des activités de l’entreprise • l’éco-conception des produits • la prévention des pollutions Mise à jour Octobre 2010 • la diminution de la consommation des ressources naturelles • la diminution de la consommation d’énergie • la réduction des déchets • l’éducation à l’environnement • la certification suivant les normes environnementales • la mise en place de systèmes de production d’énergies renouvelables (photovoltaïque, solaire thermique…) • l’implication des fournisseurs et sous-traitants en les encourageant à adopter un système de management environnemental, démarche liée à la problématique des achats durables.

  • Maîtrise de la législation (environnementale et énergétique) et d’outils d’audit pour mener un DIAGNOSTIC énergétique et environnemental (énergies utilisées, aspects et impacts environnementaux, contraintes réglementaires) ;
  • Conception des stratégies énergétiques et environnementales d’une entreprise durable ;
  • Réalisation des plans de maîtrise énergétique et environnementale ;
  • Mise en oeuvre des processus et procédures du système de maîtrise de l’énergie et management environnemental ;
  • Formation du personnel et animation des équipes afin de mobiliser les acteurs internes sur le projet énergétique et environnemental de l’entreprise ;
  • Communication interne et externe avec diffusion des éléments et caractéristiques du plan d’actions ;
  • Evaluation des actions menées et mesure des performances pour contribuer à l’amélioration continue .

Le Manager Environnemental et Energétique exerce ses fonctions dans le cadre de missions de diagnostic énergétique et environnemental, de conseils et plan d’actions sur la maîtrise de l’énergie et énergies renouvelables, la recherche de nouvelles filières, nouvelles solutions environnementales, avec pour objectif prioritaire la mise en place d’une politique d’amélioration continue.

Cette mission recouvre de nombreuses activités, et se pratique dans des secteurs très variés. Les activités principales du Manager Environnemental et Energétique impliquent des compétences managériales : Grande autonomie, • Capacité de décision • Aptitude à la communication.

Il développera des compétences en termes de diagnostic, de conseil et de management de projet Ses principales activités sont les suivantes :

1.Réalisation d’un diagnostic énergétique et environnemental;

2.Proposition d’un plan d’actions : conception d’un programme de maîtrise de l’énergie (diminuer les consommations, réfléchir à des solutions alternatives : énergies renouvelables, création ou valorisation de filières, éco-conceptions…) tout en valorisant la politique environnementale de l’entreprise (montage technique, financier et méthodologique) ;

3.Management de projet.

Le Manager environnemental et énergétique exerce sa mission dans les organismes privés, publics et parapublics de toutes tailles.

Il aura une mission d’auditeur/conseil ou de responsable énergie/environnement/sécurité.

Il occupe les fonctions hiérarchiques et fonctionnelles suivantes :

  • Cadre rattaché à la Direction du site (secteur industriel) souvent intégré dans un département Qualité/Environnement/Hygiène et sécurité ;
  • Cadre intégré dans un département Environnement et

Développement Durable au siège d’une grosse entreprise, d’une collectivité locale ou d’un bureau d’études.

Il travaille principalement dans les secteurs suivants, y compris à l’étranger : Entreprises INDUSTRIELLES, AGRO-ALIMENTAIRES ou AGRICOLES • Secteur des ECO-INDUSTRIES (Industrie des Déchets ; Industrie de l’Eau). • ORGANISMES PROFESSIONNELS (CCI, Chambre des Métiers, Chambre d’agriculture …)

  • ONG/ASSOCIATIONS. • Organismes de NOTATION ou de

CONTROLE • BUREAUX d’ETUDES.

Ces emplois sont caractérisés par l’implication dans des missions :

  • Responsable Energie/Environnement ;
  • Chargé(e) d’étude Energie/Environnement ;
  • Auditeur Energie/Environnement ;
  • Eco conseiller en chambre consulaire ;
  • Consultant Energie/Environnement ;
  • Chargé du Développement Durable ;
  • Consultant en études énergétiques.

Séminaire «Introduction aux métiers du développement durable et de l’environnement   »

Droit de l’environnement et de l’énergie / Statistiques différentielles et descriptives / Outils de gestion financière / Management environnemental / Montage de dossiers : études de cas / Valorisation des déchets / Analyse et gestion financière / Excel et Access /   Diagnostic environnemental et énergétique / Projet ICPE ( autorisation, enregistrement, déclaration)/ Aspects et impacts environnementaux / Conduite d’un audit environnemental et énergétique / Droit des déchets / Droit de l’énergie / Droit du bruit, de l’air et de l’eau / Communication environnementale / Management environnemental / Economies d’énergie / Amélioration continue .

La formation est renforcée par des modules de Développement personnel, Gestion de projet, Anglais professionnel.

Niveau : Bac+5
Durée de la formation : 2 ans

Dossier Candidature   Brochure

TOP