Free songs

FORGOT YOUR DETAILS?

MASTER Professionnel Européen de Management Opérationnel du Développement Durable

Le concept de développement durable a été formalisé en 1987 à l’occasion des travaux de la Commission Mondiale sur l’Environnement et le Développement, dans le rapport Brundtland, du nom de la présidente de la commission. Le développement durable se définit comme «  un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs  » .

Appliqué à l’économie, le développement durable intègre trois dimensions :

économique (efficacité, rentabilité) : trouver un juste équilibre entre profit et gestion durable de l’environnement.

sociale (responsabilité sociale) : satisfaire les besoins essentiels des populations en réduisant les inégalités sociales dans le respect des différentes cultures.

environnementale (responsabilité environnementale) : maintenir l’équilibre écologique sur le long terme en limitant notre impact sur l’environnement.

Il s’agit de réussir à concilier le progrès social et économique avec la sauvegarde de l’équilibre naturel de la planète, c’est l’enjeu majeur de ce début du XXIe siècle. Appliquée au monde des entreprises, la notion de développement durable a conduit ces dernières à être plus attentives aux préoccupations de l’ensemble des parties prenantes (« stakeholders »). Il s’agit alors pour les entreprises de s’engager dans des démarches de responsabilité sociale (RSE), ayant une influence sur les pratiques et les processus mis en œuvre sur des domaines tel que, les ressources humaines, les pratiques commerciales, l’impact local, etc.

Le développement durable se résume pour certains à un concept écologique. Cela signifie que les processus d’évolution de nos sociétés doivent s’inscrire dans la durée sans altérer les capacités des écosystèmes qui subviennent à leurs besoins, pour laisser aux générations futures un capital intact. Le développement durable implique donc d’exploiter les ressources biologiques à un rythme qui n’entraîne pas leur appauvrissement, voire leur épuisement mais rend possible le maintien indéfini de la productivité biologique de la biosphère.

Cette forme de développement économique respecte l’environnement par une exploitation rationnelle et modérée de la nature et de ses nombreuses ressources.

C’est dans cette optique que le concept de transition énergétique a été mis en place. Il s’agit de progressivement abandonner les énergies émettrices de gaz à effet de serre au profit des énergies renouvelables.

Source : http://www.novethic.fr/lexique/detail/developpement-durable.html

  • Comprendre les principes du développement durable ;
  • Connaitre les principes et les outils de la communication ;
  • Comprendre les différents types de management ;
  • Connaître les principaux textes de référence sur les ICPE ;
  • Savoir mettre en application de l’éco-conception dans son entreprise ;
  • Connaître les impacts de la chaine logistique sur l’environnement ;
  • Proposer et réaliser des actions en vue de l’optimisation de la consommation énergétique ;
  • Acquérir les méthodes de management HQE ;
  • Maîtriser la réglementation relative aux déchets ;
  • Connaître les enjeux de la sécurité en entreprise ;
  • Apporter de meilleures conditions de travail pour le personnel;
  • Insérer l’entreprise dans la vie locale ;
  • Conseiller et aider la direction à partir d’un diagnostic développement durable ;
  • Savoir construire une évaluation de la performance du système développement durable.

Véritable interface entre les différents acteurs de l’entreprise et ses parties prenantes, le titulaire de ce Master Européen participe à la prise en compte et à la mise en oeuvre des principes du développement durable dans la politique et la stratégie de l’entreprise. Interlocuteur et référent des principales directions de l’entreprise, il informe, conseille et accompagne la traduction de la stratégie de développement durable de l’entreprise en plans d’actions concrets. A ce titre, il sensibilise, fédère et motive toutes les parties prenantes autour du projet, rend compte et communique sur les actions conduites et les résultats obtenus en interne au sein de l’entreprise et en externe auprès des parties prenantes. Le Master prépare les étudiants aux fonctions de Management du Développement Durable en lien avec toutes les fonctions de l’entreprise : Qualité, Sécurité, Environnement – Ressources Humaines – Achats – Gestion – Production – Management – Marketing – Commercial, dans des secteurs variés au sein de moyennes ou grandes organisations.

Séminaire « Introduction aux métiers du développement durable  »

Gouvernance et pratiques managériales / Enjeux du développement durable pour l’entreprise / Enjeux de la sécurité / Impactes de son activité sur les sols / Risque Chimique/ Risque biologique / Risque électrique / Risque routier / Risque nucléaire /  Risque naturel / Gestion du risque / Communication interne et externe / Management transversal / Réglementation et veille réglementaire / Eco-conception / Logistique, transport et stockage / Les défis d’une gestion de l’eau optimale / Réduire ses impacts en termes de rejet atmosphérique / Consommation d’énergie / Gestion des déchets / Biodiversité / Nuisances inhérentes à l’activité de l’entreprise / Ergonomie / Formation du personnel / Responsabilités sociétales et économiques de l’entreprise / Mise en oeuvre de la politique de développement durable/ Thèse professionnelle .

La formation est renforcée par des modules de Développement personnel, Gestion de projet,  Anglais professionnel.

TOP